Orange Cyberdefense au FIC 2018 les 23 et 24 janvier à Lille


Orange Cyberdefense sera présent à Lille Grand Palais pour la 10ème édition du Forum International de la Cybersécurité (FIC). En tant que partenaire Diamond de cet événement, Orange Cyberdefense présentera son expertise au travers de différentes prises de parole :

Le 23 janvier 2018 :

9h00 : la table ronde « Cyber-résilience : utopie ou réalité »

« Avec l’hyperconnexion, l’explosion des objets connectés et le développement de l’intelligence artificielle, le défi n’est plus « simplement » d’assurer la sécurité de nos réseaux et systèmes d’information mais bien la résilience de nos sociétés et de leur fonctionnement face à des impacts systémiques. Partant du constat que les risques ne pourront pas être totalement supprimés, l’objectif est d’assurer le maintien des fonctions essentielles en situation de crise. Pour nous permettre de « naviguer dans les torrents », pour reprendre l’expression du neuro-psychiatre Boris Cyrulnik, il ne s’agit pas seulement d’améliorer nos capacités de « remédiation » ou de « recouvrement », mais bien de concevoir et de mettre en œuvre, indépendamment des événements, des dispositifs nativement plus résistants aux chocs. Utopie ou réalité opérationnelle ? Au-delà du concept, la résilience doit en effet se matérialiser par des actions concrètes aux plans humain, technologique et organisationnel. Comment maitriser le facteur humain et le risque « utilisateur » ? Comment mieux intégrer les cyber risques dans les plans de continuité d’activité ? Grâce à l’intelligence artificielle, pourra-t-on demain concevoir des systèmes auto-adaptatifs susceptibles de se reconfigurer automatiquement face à des attaques, qui elles-mêmes seront plus intelligentes ? »

15h30 : La conférence « Intelligence augmentée : la meilleure réponse à l’évolution de la cybermenace »

« La corrélation d’évènements ne suffit plus à suivre des modes d’attaques de plus en plus changeants et protéiformes. Pour faire face à ce nouvel environnement, Orange Cyberdefense investit sur l’Intelligence Augmentée qui se nourrit en temps réel et avec une capacité prédictive des techniques d’attaques détectées par ses outils de cybersurveillance. En combinant les séquençages de maliciels développés au sein de son Laboratoire d’épidémiologie, sa connaissance des techniques offensives détectées par le CERT, et des outils logiciels spécifiques avec la puissance de déploiement de son CyberSoc, le pilotage de la cybersécurité gagne encore en efficacité et en performance. Cet atelier vous fera découvrir des retours d’expérience opérationnels qui vous permettront de découvrir des approches innovantes en matière de cybersécurité

Déclarez un incident à Orange Cyberdefense
Le 24 janvier 2018 :

10h : L’atelier « Comment externaliser son SOC ? »

« Coûts et besoins en compétence militent pour l’externalisation d’un SOC auprès d’hébergeurs, de fournisseurs de service ou d’opérateurs de télécommunications. Sécurité 24H/24, 7 jours sur 7, agilité face aux cybermenaces, threat intelligence, sont les nombreux avantages d’un recours à un prestataire extérieur. Mais est-ce suffisant pour garantir une bonne cybersécurité si l’organisation interne n’est pas adaptée au traitement des alertes ? Quel périmètre protéger, quelles étapes, quel cahier des charges, quelles contraintes, comment sortir du contrat de manière anticipée ? Un atelier pour répondre à ces questions. »

14h : L’atelier « Cyber Threat Intelligence : quels outils pour la rendre actionnable ? »

« Flux techniques d’origine interne ou externe, sources commerciales ou open source, réseaux sociaux, darkweb, renseignement humain… : la Cyber Threat Intelligence consolide de multiples données auxquelles il faut donner du sens. Quels sont les processus et outils permettant de collecter, de traiter, de contextualiser puis de diffuser la bonne information au bon niveau ? Quels formats et standards pour assurer l’interopérabilité avec les outils de supervision et faciliter le partage des données ? Les indicateurs de compromission sont-ils encore fiables pour les menaces les plus sophistiquées ? Quels tableaux de bord à destination du management ? »

16h : La table ronde « Quel système de sécurité global pour le cyber espace ? »

« Et si les Etats menaçaient la sécurité et la stabilité du cyberespace par leurs menées belliqueuses et le jeu de poker menteur auquel ils se livrent depuis des années dans cet espace ? Après l’échec du dernier round de négociations sur la gouvernance du cyberespace à l’ONU, la question mérite d’être posée. Ce constat est tout cas le point de départ des différentes initiatives lancées par les géants du numérique, qu’il s’agisse de Microsoft avec son projet de Convention de Genève du numérique, ou de Google avec une initiative visant à simplifier les réquisitions judiciaires internationales à l’ère du « cloud computing », quitte à court-circuiter les traités existants. Autant de propositions qui témoignent du rôle qu’entendent jouer les GAFAM aujourd’hui, et peut-être les NATU ou les BATX demain, dans la régulation de l’espace numérique. Signe de la puissance de ces entreprises, le Danemark vient de nommer un ambassadeur auprès des GAFAM. Quel rôle pour les entreprises du numérique en matière de cyber-diplomatie ? Quel équilibre trouver entre les standards et normes de comportement privés, qui s’imposent progressivement sur fond de mondialisation et de dérégulation, et l’ordre juridique traditionnel, qu’il s’agisse des droits nationaux et du droit international ? Comment réguler et pacifier le cyberespace ? Faut-il par exemple créer une agence internationale indépendante charger de constater les comportements « non responsables » et d’attribuer les attaques ? »

Orange Cyberdefense vous donne rendez-vous sur son stand (C1) pour échanger avec ses experts, découvrir ses nouvelles démonstrations techniques et rencontrer son équipe recrutement toujours à la recherche de nouveaux talents.

Source : https://www.forum-fic.com/